heathbaby.com
jalousie maladive
Psychologie

La jalousie maladive dans le couple. Comment la surmonter ?

Rate this post

Lisez cet article, si vous souhaitez surmonter votre jalousie ou celle de votre conjoint. Amoureux mais jaloux… Voilà un problème que beaucoup de couples rencontrent. Alors comment faire face à cette jalousie quand elle devient maladive, obsessionnelle, paranoïaque.

La jalousie maladive est humaine :

La jalousie est une émotion humaine. Nous vivons dans une société où les rapports de force sont de plus en plus importants. Hiérarchie ou statut social nous conditionnent parfois à voir notre alter ego comme un adversaire. Alors qu’en réalité, la formation d’une société vise à s’entraider. En amour, on souhaite que le conjoint reste à nos côtés et qu’il demeure fidèle. Ce qui définit la jalousie, c’est l’attachement que l’on a vis à vis de celui qu’on aime. La jalousie n’est donc pas un problème rare. Nous sommes tous plus ou moins affectés par elle. Mais comment une jalousie normale devient une jalousie que l’on qualifie de maladive ? Celle-ci évolue au fil du temps et s’intensifie. La jalousie maladive n’arrive pas du jour au lendemain. Elle est le résultat d’une lente évolution. Voici comment une jalousie amoureuse devient maladive :

1 ère étape :

Au début, la jalousie ne se manifeste pas vraiment. Elle semble normale même si elle pimente quelques petites disputes au sein du couple. Mais celle-ci persiste et grandit jour après jour.

2 ème étape :

Les doutes sur la fidélité du conjoint sont présents. On projette sur son mari ou sa femme son manque d’assurance et la peur d’être abandonnée. Le conjoint devient le miroir de ses peurs. La jalousie devient obsessionnelle et violente.

3 ème étape :

La jalousie devient une véritable « maladie » qui prend la forme d’une paranoïa. Espionnage et observation de son conjoint son perpétuelle. Toutes les informations recueillies deviennent une preuve de sa culpabilité.
La possessivité devient puissante et oppressante pour l’autre. A tel point que son bien être n’a plus d’importance. L’obsession prend le dessus sur la bienveillance.

jalousie maladive

Jalousie maladive et excessive. Comment faire face ?

La jalousie quand elle est maladive, est un problème pour la personne qui en est à l’origine mais aussi pour celle qui la subit. Il existe heureusement des solutions pour l’atténuer voir sans défaire définitivement.

Mais qui est le jaloux maladif ?

C’est une personne qui pense qu’elle est victime d’un complot et du mauvais sort. Dans un couple, le jaloux n’aura pas confiance en son conjoint. Il passe son temps à l’observer, à l’espionner, scrutant ses moindres faits et gestes. Ou alors il imagine les pires scénario et se projette dans les situations les plus catastrophiques pour lui. Il est déjà persuadé de la culpabilité de son mari ou de sa femme. Peut importe les preuves apportées, le jaloux ou la jalouse sera sûre de votre malveillance et de votre infidélité. Il sera donc difficile voire impossible de la raisonnée.

La jalousie amoureuse :

Voici un exemple concret et si vous vous reconnaissez dans ce profil alors vous êtes sûrement un jaloux ou une jalouse maladive. Si tous les soirs, lorsque votre mari ou votre femme vaque à ses occupations vous fouillez ses poches, tentez de lire ses SMS sur son mobile ou encore allez sentir le col de sa veste pour identifier un autre parfum alors vous êtes jaloux, cela ne fait aucun doute. Pire, la moindre informations que vous recueillez est pour vous une preuve qu’il ou elle est infidèle. Vous passez votre temps à observer son comportement et à regarder ses efforts sur son look croyant qu’il ou elle cherche à plaire encore plus… Du coup, vous êtes persuadé qu’il ou elle va vous tromper avec une autre personne. En prenant du recul, vous comprendrez très vite que la jalousie maladive s’apparente aussi à de la paranoïa.

La jalousie maladive est une forme de paranoïa :

Le psychiatre Alain Krotenberg soutient justement cette thèse. En tant que spécialiste de la thérapie comportementale, il explique qu’une personne jalouse et paranoïaque n’a jamais tort. Elle est persuadé que sa femme ou son mari est infidèle. C’est une idée acquise et l’objet de la paranoïa. Cette personne souffre car elle se projette déjà dans les pires scénario qui pourraient arriver.

jalousie maladive

Comment vaincre la jalousie maladive ?

Le jaloux maladif devient la victime :

Le thérapeute va dans un premier temps tenter d’évaluer à quelle point la jalousie est présente. Ensuite, il peut proposé un jeu de rôle permettant à la personne jalouse de se mettre à la place de la victime. Il s’agit de lui faire ressentir ce que son mari ou sa femme subit. L’objectif est de faire prendre conscience au jaloux du non sens de sa paranoïa et des dégâts qu’elle peut causer.

Pourquoi une thérapie est nécessaire ?

Le conjoint ne peut rien faire.

Ne comptez pas sur votre mari ou votre femme pour vous aider si vous êtes une personne très jalouse. Aucun conjoint ne peut vaincre sa jalousie maladive seule. Il a peu de chance d’échapper à son schéma obsessionnel. Par ailleurs, l’angoisse créée par la jalousie a tendance à croître quand elle n’est pas traitée. La victime a beau crié son amour exclusif et jurer qu’elle ne trompera jamais son conjoint, rien n’y fait. Certaines victimes de leur conjoint jaloux sont même obligé de suivre une thérapie à cause de la violence psychologique qu’ils subissent au quotidien. En effet, pour ne pas contrarier son mari ou sa femme jaloux, il s’isole, ne voit plus ses amis et ses collègues de travail.

Un cercle vicieux:

Alors que la victime de la jalousie est de plus en plus malheureuse, un malentendu empire la situation. En effet, le jaloux car que la source du malheur de son conjoint est parce qu’il pense à une autre personne que lui. « S’il ou elle est n’est pas heureuse de vivre avec moi, c’est parce qu’il ou elle pense à un(e) autre que moi« . La thérapie vise justement à lever le voile sur la réalité de la situation.
La conséquence de la jalousie maladive au sein d’un couple, c’est la rupture voire le divorce. Lorsque la jalousie empêche l’autre de s’épanouir, la séparation devient un échappatoire aux disputes quotidiennes.

jalousie maladive

Les origines de la jalousie:

Certains psychanalystes affirme que la jalousie provient de la dépendance affective. Une dépendance qui est notamment liée à l’enfance de la personne jalouse. Sa relation avec sa mère peut en être la cause. La peur de perdre l’amour maternelle créée un attachement excessif. Cette peur refait surface dans la relation amoureuse.
Le journaliste Léo Lederrey, conscient de sa jalousie, a suivi une thérapie qui lui a permet de comprendre l’origine de celle-ci et de passer outre. Il a passé une bonne partie de son enfance avec sa mère qui s’occupait de lui seule. Son père est revenu du jour au lendemain. L’amour que sa mère lui portait avait été en quelque sorte voler par son père. Par la suite, tous les hommes qui tentaient de séduire sa mère était considéré comme des ennemis.
La thérapie lui a permis de comprendre le mécanisme qui a déclencher cette jalousie maladive et surtout de ne plus en souffrir.

Jalousie amoureuse et possessivité :

Si l’on prend un peu de recul sur le cas précédent, on apprend que la jalousie relève aussi de la possessivité. Lorsque l’on est jaloux, on veut posséder l’autre. On veut créer un lien qui soit incassable. En réalité, la possessivité cache la dépendance affective. D’ailleurs, il arrive parfois que cette dépendance soit un moyen de faire culpabilisé son conjoint: « je ne peux pas vivre sans toi », « si tu me quittes, je me suicide ». La puissance de la jalousie montre à quel point la personne n’a pas envie de rester seul. Or une personne, en tant qu’individu, doit aussi apprendre à s’épanouir seul. Son bonheur ne doit pas dépendre uniquement d’une autre personne.

jalousie maladive

L’infidélité serait il la cause de la jalousie amoureuse ?

La psychanalyse révèle une autre cause de la jalousie. Elle sera l’expression inconsciente de la volonté de tromper celui ou celle avec qui on vit. Ce désir d’aller voir ailleurs est si fort qu’il le refoule sur l’autre. Il est donc très difficile d’expliquer cela au jaloux. Il niera d’abord ses pulsions en affirmant que c’est plutôt son conjoint qui souhaite avoir des relations extra-conjugales. Le problème c’est qu’une fois que le conjoint jaloux aura accepté son désir d’infidélité, c’est l’autre qui risque de l’être. Dans ce cas précis, la thérapie doit donc s’adresser aux deux conjoints afin de leur montrer que les désirs sont des fantasmes irréels et qu’ils ne mettent pas en danger le couple.

Retrouver une confiance en soi :

On ne peut pas s’épanouir si l’on a sens cesse peur que celui ou celle que l’on aime risque de nous quitter à chaque instant. La cause de cette peur peut aussi être liée à un autre problème: la confiance en soi. En effet, si vous avez peur que votre mari ou votre femme vous quitte pour un autre, c’est parce que vous êtes persuadé qu’il y a mieux ailleurs, que vous n’êtes pas assez bien pour lui ou elle. C’est un peu comme si vous ne méritiez pas son amour. La thérapie, dans ce cas, va plutôt s’attarder sur votre capacité à prendre conscience de vos qualités et à avoir plus confiance en vous. L’objectif étant que vous puissiez à terme vous affirmer en tant qu’individu et non avec une personne perpétuellement à vos côté.

Il faut que vous preniez conscience que si une personne est avec vous, c’est grâce à ce que vous êtes, à vos qualités et votre physique. Si vous êtes en couple, c’est que vous l’avez mérité. Le but de la thérapie est d’un côté de vous faire comprendre que vous avez une légitimité dans une relation amoureuse. De l’autre elle aura aussi pour but de vous apprendre à vous épanouir seul. Si votre conjoint s’en va, vous pourrez toujours trouver une autre personne pour vous aimer.
Après sa thérapie, Léo Lederrey a pris conscience qu’avoir confiance en soi permettait d’accorder sa confiance aux autres.

jalousie maladive

La jalousie change t’elle selon les sexes ?

Femme jalouse ou mari jaloux ?

La jalousie ne fait pas de discrimination ! Elle est présente aussi bien chez les hommes que chez les femmes. De la même façon, la puissance de la jalousie est aussi forte chez l’un que chez l’autre. Ce qui diffère, c’est la façon de réagir et d’exprimer cette jalousie amoureuse. Si l’on devait résumer: les femmes ont tendances à plutôt déprimer tandis que les hommes eux se mettent en colère.

jalousie maladive

Caractéristiques de la jalousie chez les femmes:

  • Hystérie
  • Dépression

Caractéristiques de la jalousie chez les hommes:

  • Paranoïa
  • Obsessionnel

Cet article a pour but de vous aider à vous comprendre mais surtout à vous faire prendre conscience que l’on ne sort pas seul de la jalousie maladive.