heathbaby.com
  • Home
  • Emploi
  • En quoi une formation en TMS est utile ?
Emploi

En quoi une formation en TMS est utile ?

Rate this post

La loi stipule que l’employeur doit prendre en compte tous les risques encourus par ses salariés au sein de l’entreprise, et adopter toutes les dispositions nécessaires afin d’y remédier et de protéger au mieux ses salariés. Mais même, sans tenir compte de cette obligation, vaut toujours mieux prévenir que guérir. En plus, il est connu par tout le monde qu’une simple ambiance professionnelle incommodante affecte le résultat et l’atteinte des objectifs, il est donc inutile de rappeler qu’un collaborateur non motivé, voyant ses tâches juste comme des corvées est moins performants, la mise en place d’une prévention TMS efficace illustre l’image d’une entreprise soucieuse du bien-être de ses salariés, fournit d’avantage une sensation d’appartenance et procure plus d’implication dans les priorités.

Mieux connaître le TMS ?

Les TMS (troubles musculo-squelettiques) sont des traumatismes affectant les structures musculaires et squelettiques, causés par les mouvements incorrects, les mouvements à répétition, les efforts intenses et continus, le stress, les tâches très difficiles, les mauvaises conditions et environnements de travail qui se manifestent souvent au niveau des articulations, des muscles et des tendons. Au début, sans gravité, ils peuvent évoluer en trois stades :

  1. sensation des légers douleurs et de fatigues du membre atteint, mais ça disparaissent aussitôt le soir ;
  2. vous ressentez les douleurs et les fatigues tout au long de la journée, très tôt le matin, et ça persistent jusqu’au soir ;
  3. même au repos, vous éprouvez des douleurs et celles-ci vous causent des troubles de sommeil, vous vous sentez faible).

Ils peuvent être liés à la vie quotidienne, à l’âge, mais la formation TMS cible plus les salariés et les entreprises.

Quelles parties du corps ils affectent

Il ne s’agit pas d’un cours magistral de médecine, mais une formation TMS pour bien les comprendre. Il y a des tâches qui sont plus exposées, mais les TMS concernent tous les secteurs, ils peuvent affecter les différentes parties du corps, suivant les mouvements et efforts, par rapport aux tâches exécutées :

Les membres supérieurs

  • Le cou : qui se manifestent par une entorse cervicale, la personne atteinte, a beaucoup de difficulté à tourner, hausser et baisser la tête ;
  • Les épaules : qui se manifestent souvent par les blessures aux tendons et leurs pertes d’élasticité soient la tendinopathie ;
  • Les doigts, la main, le poignet : une tendinite du poignet, le syndrome du canal carpien, etc…
  • Le coude : l’épicondylalgie externe ou l’épicondylalgie interne.

Les membres inférieurs

  • Le dos : l’entorse lombaire, le Syndrome facettaire lombaire, le Syndrome discal, le Syndrome sacro-iliaque ;
  • Le genou : vue que c’est l’articulation la plus grosse de notre corps avec plusieurs composants, plusieurs traumatismes peuvent donc l’affecter mais les plus fréquents sont : le syndrome fémoro-rotulien, le syndrome de friction de la bandelette ilio-tibiale et la bursite du genou ;
  • L’entorse à la cheville.

Ce qui justifie encore plus que les TMS concernent tous les secteurs.

Quelles sont les mesures à prendre ?

On vous propose ici, juste des préliminaires pour que vous ayez en tête de l’enjeu, et le genre de dispositions à prendre, mais une formation TMS auprès d’un professionnel s’impose pour en savoir d’avantage et pour que vous soyez précis dans vos actions :

Les facteurs pouvant causés les TMS peuvent être d’ordre :

  • Physiques (mauvaises postures, gestes répétitifs, efforts intenses …)
  • Organisationnels (horaire/pause inappropriées, procédures inadéquates, mauvaises répartitions des tâches …)
  • Environnementaux (l’espace de travail lui-même, l’ambiance …)
  • Psychosociaux (conflits interpersonnels, incertitudes sur l’avenir professionnel …)

La mettre en place d’un projet prévention TMS doit donc commencer par l’évaluation de la situation actuelle et les facteurs à risque à travers une formation TMS, et y apporter les mesures adéquates pour y remédier :

  • Des échauffements avant les activités physiques, s’étirer après les efforts ou quand on ressent des tensions, se muscler, adopter des meilleurs postures, un animateur ou une formation TMS pour prévenir …
  • Bien utiliser les pauses pour avoir un bon repos, réorganiser les attributions de chacun pour une répartition des taches plus équitable, révision des procédures …
  • Réaménagement des espaces de travail, achat matériels / équipements si nécessaire …
  • Mise en place d’une politique RH, assurer une meilleure stabilité professionnelle …

Et surtout, impliquer tout le monde dans cette démarche assurera encore plus de résultat.

Quelles bénéfices l’entreprise peut-elle en tirer

Bien évidemment, il y aura des investissements, mais la question c’est que : valent-ils vraiment la peine ?

Une entreprise mettant en œuvre les moyens nécessaires pour la sécurité de ses employés offre une image de prospérité par rapport à d’autres, donc inspire d’avantage de confiance. Voici donc quelques bénéfices que l’entreprise peut espérer :

  • La toute première, c’est bien évidement la réduction de nombre de maladies / accidents professionnels et des TMS ;
  • La réduction de cotisation assurance maladie ;
  • La réduction du taux d’absentéisme ;
  • La diminution des risques de conflits en interne ;
  • Une équipe plus motivée ;
  • Et La hausse de la productivité.

Mais ce qui intéressera, les décideurs en premier lieu c’est tout d’abord du point de vue économique, et ils veulent entendre parler de chiffre, est-ce que c’est rentable ? Lors du 19ième Congrès Mondial sur la santé et sécurité social en 2011, l’AISS (Association Internationale de la Sécurité Sociale), a pu affirmer, suivant une étude qu’elle a menée auprès de 300 sociétés dans 15 pays différents, une analyse s’appuyant sur le rapport coût / bénéfice : chaque euro investi remporte 2,20 euros par année et par salarié.

Toutefois, faut-il toujours que les moyens mis en œuvre soient efficace, une simple affirmation disant que l’entreprise protège dorénavant les salariés contre les TMS est loin de suffire, même une forte volonté ne mènera nulle part sans les actions précises à entreprendre. Mais la volonté, c’est toujours la première étape, une formation TMS vous permettra d’en connaitre d’avantage et vous guidera même dans les démarches à suivre pour la mise en place d’un système de prévention efficace et rentable.

Related posts

Rédiger un CV efficace : quels sont les pièges à éviter ?

Tambi

Rencontrer des natifs dans sa ville pour pratiquer, comment faire ?

Tambi

Rédiger son CV en anglais : comment faire ?

Tambi